Retourner

Logiciel en tant que service (SaaS) ou Plateforme en tant que service (PaaS) : Qu’est-ce que ça veut dire et quels en sont les avantages ?

by on

SaaS et PaaS sont des termes bien-connus dans le monde du logiciel. Qu’est-ce que ces acronymes veulent réellement dire ? Quels sont les avantages qui en découlent ? Et le quel devriez-vous choisir pour votre entreprise ? Ce blog vous fournit les informations essentielles au développement d’applications sur des plateformes construites sur le web. J’ai aussi souligné 5 aspects que vous devriez considérer quand vous sélectionnez votre fournisseur de logiciel.

Logiciel en tant que service (SaaS)

Cela fait maintenant 10 ans que le premier IPhone est entré sur le marché. Depuis, nous nous sommes habitués à pouvoir installer facilement des applications sur nos téléphones portables. Ces dernières années, cette tendance s’est également étendue aux PC. Pendant ce temps, nombreux sont les fournisseurs qui ont transformé leurs vieux logiciels qui fonctionnaient sur les serveurs demandés par les clients, en des logiciels construits sur les web et qui offrent la possibilité d’héberger d’autres logiciels. C’est ce que l’on appelle le Logiciel en tant que Service (Saas – de l’anglais Software as a Service).

Pommes et pommes

Quand vous sélectionnez un nouveau logiciel, tous les logiciels proposés semblent offrir le même service. Certains apparaissent un peu plus facile d’utilisation quand d’autres semblent avoir de meilleures options. En tant que fournisseur de logiciel, nous appelons souvent cela comparer « des pommes et des pommes ». Dans notre expérience, qu’une application ait du succès ou non n’est pas déterminé par l’interface de l’utilisateur ou de bonnes options. La clé réside sout le capot métaphorique.

Plusieurs couches

Quand vous construisez une application, souvent elle est constituée de plusieurs couches. En d’autres termes, vous avez besoin d’une base de données pour garder vos données, d’une couche avec de la logique commerciale afin de répondre effectivement au processus des opérations et d’une interface d’utilisateur (ce que l’utilisateur voit) pour que tout puisse être opéré facilement. Peu importe que l’interface de l’utilisateur soit fantastique, si la logique commerciale n’est pas flexible et que la base de données est incapable de garder davantage de données, vous rencontrerez des problèmes (malgré une bonne interface de l’utilisateur et les bonnes options originales) au court de votre implémentation. Cela sera tout particulièrement le cas si vous avez besoin de quelque chose d’un peu différent de ce que vous aviez préalablement imaginé en sélectionnant votre nouvelle application.

Flexibilité et adaptabilité

Nombreux logiciels possèdent un petit peu de flexibilité inscrite dans la construction de logiciel en soi. Cependant, il n’est pas facile pour les fournisseurs de placer de (plus) vieux logiciels sur les nouvelles plateformes. La base de données et la logique commerciale ont besoin d’être remplacées couche par couche. Souvent, cela implique d’investir des millions d’euros. Cela implique que de nombreux fournisseurs maintiennent leurs applications avec des options déjà existantes, construisent de nouvelles options ainsi que maintiennent leur propre structure dépassée (base de données et logique commerciale). Malheureusement, cela se passe souvent au dépend de la flexibilité et de l’adaptabilité de la candidature, ce qui implique que les développements seront plus lents que si une plateforme plus moderne avait été utilisée.

Microsoft et Google

La réponse à ces problèmes est venue de fournisseurs comme Microsoft (Azure) et Google (la plateforme Google Cloud). Ils offrent un logiciel flexible qui permet aux développeurs d’être capables de construire des applications flexibles et adaptables. Cependant, les développeurs doivent toujours prêter attention à la base de données, à la logique commerciale et à l’interface de l’utilisateur. Si, par exemple, un client veut une interface avec un fournisseur de logiciel externe, il faudra construire cette dernière. Et si vous désirez ajouter votre propre domaine aux données, vous devrez développer personnellement cette option. Cela offre beaucoup de flexibilité, mais il n’est pas facile de simplement « lancer » des options supplémentaires. De plus, les fournisseurs doivent toujours considérer la sécurité des candidatures lorsque toutes ces nouvelles options sont créées.

Plateforme en tant que Service (PaaS)

Les exemples cités ci-dessus sont appelés Plateforme en tant que Service (PaaS). Un changement pour PaaS est certainement quelque chose à considérer pour les entreprises de logiciel qui veulent uniquement se concentrer sur l’approvisionnement d’une application flexible et des options accompagnant cette dernière. Des entreprises comme Mendix et Salesforce offre une solution PaaS avec beaucoup d’options originales. En d’autres mots, ils offrent une base de données flexible, une couche où vous pouvez créer une logique commerciale relativement facile, ainsi qu’une interface d’utilisateur flexible. L’avantage de cette approche est qu’elle permet aux développeurs de se concentrer avant tout sur la construction d’options pour les clients. L’inconvénient de cette approche est que les développeurs ont parfois moins de liberté parce que l’interface de l’utilisateur est par exemple déjà en place.

Construire et dépenser

Recruitment Bouw je eigen platform

Cependant, le principal avantage est que les fournisseurs de PasS peuvent offrir des options supplémentaires en continu qui peuvent devenir facilement accessibles pour des fournisseurs de logiciel et par conséquent aussi pour des clients. Une bonne plateforme PaaS peut ainsi également être comparée à une boite de blocs de Lego. Les développeurs peuvent sélectionner dans une grande quantité d’options (gros blocs) quand ils construisent leurs propres applications (maisons). Par exemple, parmi les options qui peuvent être ajoutées, il y a la logique commerciale et le rapport d’options.

Complémentaire

Selon nous, ce qu’il y a de plus reconnaissable à propos de la plateforme PaaS c’est que plusieurs fournisseurs de logiciels peuvent développer des applications sur la même plateforme, et se complémenter les-uns-les-autres. Ces applications peuvent alors facilement être intégrées puisqu’elles partagent la même interface de l’utilisateur. Les utilisateurs finaux ne sauront pas qu’ils travaillent dans deux ou plusieurs applications de fournisseurs différents.

Intégration

Pour prendre un exemple qui nous est plus relié, les recruteurs peuvent utiliser l’application de recrutement de Connexys Bullhorn (construite en utilisant Salesforce) pour voir les données des clients ainsi que les données des candidats. Les données des candidats seront obtenues au travers des candidatures pour le recrutement et les données des clients au travers de la candidature pour Salesforce CRM. Pour chaque option, les données ne doivent être entrées qu’une seule fois ; elles ne seront pas enregistrées dans plus d’un emplacement, mais peuvent toujours être accédées et utilisées depuis plusieurs applications. Vous pourriez facilement remplacer les applications de CRM avec un fournisseur de tests psychologiques, un programme de chronométrage ou un logiciel de facturation. Tout pourra être visible et intégré dans un seul et unique résumé.

5 questions à se poser lorsque l’on achète un nouveau logiciel

Assurez-vous que vous prenez en considération ces questions si vous pensez à acheter un nouveau logiciel :

  1. Le fournisseur construit-il son logiciel en utilisant une plateforme adaptative ou utilise-t-il quelque chose qu’il a développé lui-même il y a plus de 5 ans ?
  2. Recherchez-vous une application autonome capable de simplifier un ou deux processus ou voulez-vous une application qui rende possible le support de plusieurs entreprises au travers de fournisseurs différents (qui utilisent cependant la même plateforme) ?
  3. Comment votre application rentre-t-elle dans le domaine informatique de votre entreprise ?
  4. Quelles sont les limites de la flexibilité de votre application ? Quel est le degré de facilité de la création d’une interface avec d’autres applications ? Demandez toujours une Démonstration de faisabilité (POC – de l’anglais Proof Of Concept).
  5. Où sont gardées les données de votre fournisseur ; comment se comporte-t-il vis-à-vis de la confidentialité de ces données et de leur cryptage ?

Découvrez davantage

in 10 stappen een crm recruitmentsysteem selecteren

Changer pour un nouveau logiciel de recrutement n’est pas quelque chose que quelqu’un devrait entreprendre sans sérieusement y réfléchir. Afin de vous aider à faire le bon choix, nous vous avons créer un E-book indépendant :   Selecting a CRM Recruitment system in 10 steps (lien en anglais). Il contient également un plan étape par étape et un formulaire utile de Demande d’information (RFI – de l’anglais Request of Information). Vous pouvez le téléchargez à tout moment.

Conseils

Désirez-vous en apprendre davantage sur SaaS et PaaS et sur lequel des deux est le mieux adapté à votre entreprise ? Nos experts seront heureux de vous assister. Prenez un rendez-vous pour une consultation personnelle.