Retourner

Ce que les entreprises de recrutement pensent vraiment du VMS

by on

Ce n’est un secret pour personne qu’un logiciel de gestion des fournisseurs vendor management system (VMS) peut susciter des réactions mitigées de la part des entreprises de recrutement : Ce peut être un bon moteur de revenus, mais l’utiliser peut-être pénible. C’est pourquoi nous avons récemment mené un sondage auprès d’Inavero afin d’en apprendre davantage sur l’attitude des entreprises de recrutement en personnel à l’égard du VMS.

Même l’expression “logiciel de gestion des fournisseurs” peut faire en sorte que les entreprises de recrutement en personnel se sentent un peu sur la défensive. Les entreprises de recrutement ne se considèrent pas comme des fournisseurs et n’aiment pas non plus être gérées et, en tant que logiciel, un VMS n’est pas nécessairement une solution.

Ce ne sont pas de nouveaux défis ; ils existent depuis aussi longtemps que le VMS. Travailler plus efficacement avec un VMS nécessite donc un changement de mentalité. Voici ce que vous devez savoir pour commencer à chercher des solutions novatrices.

 

Vous n’êtes pas seul

Si vous n’êtes pas satisfait du VMS, ce n’est pas une perspective inhabituelle. L’enquête a révélé que seulement 4 % des entreprises de recrutement en personnel se sont déclarées « extrêmement satisfaites » de la soumission des candidats par le biais d’un VMS, tandis que 15 % se sont déclarées extrêmement insatisfaites et 40 % ont déclaré être quelque peu insatisfaites.

C’est logique : Les entreprises de recrutement aiment avoir autant de contrôle que possible sur les interactions et les transactions avec les clients et les candidats. Un VMS peut rendre difficile le suivi auprès des gestionnaires d’embauche et les possibilités de poser des questions sur les différents postes. Les facteurs qui échappent au contrôle des entreprises de recrutement font qu’il est difficile de se sentir bien dans l’utilisation du VMS.

 

Des objectifs en vue, mais pas à portée de main

L’enquête a révélé que le VMS représente plus de 30 % des revenus des entreprises de recrutement en personnel. Et les répondants ont convenu que les deux objectifs les plus importants lorsqu’il s’agit d’utiliser un VMS sont l’augmentation du taux de remplissage et l’amélioration des marges. Le problème est que de nombreux recruteurs finissent par exécuter des tâches répétitives lorsqu’ils utilisent un VMS, et que des processus et des systèmes inefficaces nuisent à la productivité.

Les problèmes ne peuvent pas tous être imputés au VMS – après tout, il y a beaucoup de marge pour que les entreprises de recrutement en personnel puissent s’attaquer seules aux inefficacités afin d’améliorer la façon dont elles utilisent le VMS. La rationalisation des processus peut contribuer à rendre l’utilisation du VMS plus efficace.

 

Envisagez l’automatisation

Lorsque vous rationalisez les processus, l’automatisation apparaît comme un outil que les entreprises de recrutement pourraient utiliser plus efficacement. Près de 60 % des entreprises de recrutement ont déclaré qu’elles opèrent entièrement manuellement lors de la présélection, de la mise en forme et de la présentation des candidats. Il est clair qu’il y a de la place pour que les entreprises de drecrutement en personnel soient plus efficaces grâce à l’automatisation.

Mais il est important d’avoir une vue d’ensemble avant d’automatiser. Adoptez une approche méthodique. J’ai vu trop d’entreprises de recrutement en personnel qui ne font pas tout avec l’automatisation et l’analyse, et qui ne tirent pas autant avantage de la technologie qu’elles le pourraient.

Pour tirer le meilleur parti du VMS, les entreprises de recrutement devraient être ouvertes à un changement de mentalité interne et à une évolution vers plus d’analyse et d’automatisation des données.

 

Apprenez-en davantage sur la façon de tirer le meilleur parti de votre modèle d’affaires VMS grâce à ce regard approfondi sur la façon dont les agences de recrutement interagissent avec le VMS.